元アレヴァ社社長の退職金=150万ユーロ Indemnités de départ d’Areva = 1,5 million d’euros pour Lauvergeon

世界最大の原子力産業複合企業アレヴァ(Areva)社の元社長だったアンヌ・ロベルジョン(Anne Lauvergeon)氏の話題を久しぶりに目にした。

記事 = ル・フィガロ紙、2012年3月22日付

記事タイトル = 「ロベルジョン氏はアレヴァ退職金を(いよいよ)受け取る」

ロベルジョン氏がアレヴァ社の社長だったのは、昨年2011年6月下旬までで、その後リュック・ウルセル(Luc Oursel)氏が社長になった。

さ、ロベルジョン氏の退職金は?

ル・フィガロ紙の記事によると、その額は、彼女の年間のボーナスを除く給与総額だった=100万ユーロに、50万ユーロが加算され、総額150万ユーロだってよ。

150万ユーロって、だいたい・・・おいくら円?

グーグルに1500000ユーロってブチ込んだら・・・

1 500 000ユーロ  =  1.64117793 億円

って事だったよ!!

Le Figaro – 22/03/2012

Lauvergeon va percevoir ses indemnités de départ d’Areva

par Frédéric De Monicault

Anne Lauvergeon avait porté le litige devant les tribunaux. Crédits photo : François BOUCHON/Le Figaro

INFO LE FIGARO – Le gouvernement a ratifié le protocole transactionnel qui lui avait été transmis fin janvier. L’ex-patronne d’Areva touchera 1,5 million d’euros.

La bataille dure depuis plus de six mois, depuis juin 2011 en fait, quand le gouvernement avait remplacé Anne Lauvergeon à la fin de son mandat à la tête d’Areva par Luc Oursel. Une fin de contrat qui aurait dû donner lieu au versement d’indemnités: 1 million d’euros – soit une année de salaire brut hors primes – auxquelles s’joutent 500.000 euros, contrepartie financière à une clause de non-concurrence.

Le ministre de l’Economie vient, selon nos informations, de paraphé le protocole transactionnel sur les conditions de départ d’Anne Lauvergeon. Le texte lui avait été transmis le 23 janvier dernier pour signature au plus tard le 23 mars. François Baroin a donc indiqué par écrit que «la mise en œuvre des propositions du conseil de surveillance faisant l’objet du protocole transactionnel n’appelle pas d’opposition de (sa) part». Il appartient désormais à Jean-Cyril Spinetta, président du conseil de surveillance du groupe nucléaire, d’appliquer ce protocole.

L’ancienne présidente du directoire d’Areva va donc percevoir 1,5 million d’euros en tout. Cet épisode vient solder plusieurs mois de tensions : Anne Lauvergeon avait porté le litige devant les tribunaux, tandis qu’Areva avait suspendu le versement de ses indemnités à la conclusion des enquêtes internes menées sur l’acquisition controversée de la société minière UraMin en 2007. Les audits, rendus le mois dernier, n’ont finalement ouvert la voie à aucune poursuite civile ou pénale de la part d’Areva.

http://www.lefigaro.fr/societes/2012/03/22/20005-20120322ARTFIG00606-lauvergeon-va-percevoir-ses-indemnites-de-depart-d-areva.php

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: