フランス第二の都市中心部での出来事

先日の2月29日に掲載されてた記事=リベラシオン紙掲載のAFP通信社記事なんだけど、こんな報道がされとった。

記事タイトル = 「2名の技術者、放射性ガスに晒される」

● 2012年2月29日水曜日午後、リヨン(Lyon)市で作業中、放射能を含んでいると思われる粉を、何の防護もしていなかった2人のフランス放射線防護原子力安全研究(IRSN)の技術者が浴び=放射性ガスに晒され、その後、被曝検査を受けるためアイン(Ain)県のブジェイ(Bugey)原発に移送された。

● 安全管理局のジョン=ピエール・カズナーヴ=ラコゥット(Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts)氏によると、現場は「放射性管理区域」内には指定されていない場所だった。

● 事故現場は、リヨン市中心街の、定年退職をした医師宅のある建物の地下で、ラジウム板が保存されていた場所で、安全管理局のジョン=ピエール・カズナーヴ=ラコゥット(Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts)氏によると、「がん治療のために使用されていたものでしょう。」っという事。

● AFP通信社記者の証言によると、事故発生後、全身防護服、ガス防護マスク姿の消防隊員と、原子力安全庁(Autorité de sûreté nucléaire)と記された腕章を付けた人々が現場にやって来て、その間、住民は内部におり、窓が開いていたお宅も見受けられた。

● 安全管理局のジョン=ピエール・カズナーヴ=ラコゥット(Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts)氏の見解 「結果、建物内にて汚染されたが軽量であり、汚染されたのは建物入り口部と、階段に収まった。住民への危険リスク・影響はない。」 (リベラシオン紙2月29日付記事より引用+訳)

● この時点で、建物内に居た住民は6人で、住民たちは、この間、建物入り口、階段共に利用できなかったが、夕方になって避難することが出来た。

● 安全管理局のジョン=ピエール・カズナーヴ=ラコゥット(Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts)氏 「専門企業が除染作業をしに出向く。この除染作業期間中、住人たちが希望する場合、市の責任下で一時避難住宅を用意する。」 (リベラシオン紙2月29日付記事より引用+訳)

● ラドンに晒された2人の技術者は、午後初めに、放射被曝検査を行うため、ブジェイ原発に移送されたが、夜になっても検査結果は一切出されなかった。

● 原子力安全庁(Autorité de sûreté nucléaire)のシルヴァン・ペルトレ(Sylvain Pelleteret)氏 「検査は、被曝が外部だけなのか、つまり放射性埃が肌上だけに収まったのか、それとも、内部被曝までいっているのかという事を調べるのが目的です。」 (リベラシオン紙2月29日付記事より引用+訳)

以下、JT=テレビ報道から追加情報として知った事。

● ラジウムは、定年退職した放射線医療医師の所持するケースに入っていたもので、検査をするためにブジェイ原発に移送された。

と、リヨン・マグ(マガジン・リヨン)のサイト記事(2月29日付)から得た追加情報。

● 現場はリヨン市7区の11 du Quai Claude Bernard(クロード・ベルナール通り11番地)。

● 詳しい事情は不明だが、ラジウムの入ったブリーフケースが落ち、壊れたのが原因だとか。

● 事故が起きたのは、水曜午後1時15分ごろで、消防隊員などが15分ぐらいで現場に駆けつけた。

● ローヌ(Rhône)県庁は、住民への被害はないとしながらも、軽い汚染された場所(入り口部分)が残っていると発表。

以下、テレビ報道の様子をキャプったもの。

安全管理局のジョン=ピエール・カズナーヴ=ラコゥット(Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts)氏

で、昨日、3月2日の同じくリベラシオン紙に、その後のことが・・・。

記事タイトル = 「放射性ガスに晒された、彼らは被曝してなかった」

● フランス放射線防護原子力安全研究(IRSN)は、検査の結果、2人の技術者は被曝してなかったと発表。

● フランス放射線防護原子力安全研究(IRSN)次長のジェローム・ジョリー(Jérôme Joly)氏 「健康被害はない」、「除染作業は木曜日から金曜日の夜にかけて行われた。」

でさ、この記事の最後には、こんな事が書かれてあるんだよね。

● 「追加の尿検査をしており、その結果が出るのは週数間かかる。」

尿検査、つまり、内部被曝の検査は終わってないという事よな。

なのに、はい、この記事タイトル = 「放射性ガスに晒された、彼らは被曝してなかった」・・・なんだよね。

最初の報道を見たり聞いたりしてさ、なぬうううううううううッ!!!!ってなった人でさ、その後、報告的記事の、タイトル「放射性ガスに晒された、彼らは被曝してなかった」って所だけで、「ホっ=安心」の読み逃げ、つまりタイトルだけ読んで「安心」して記事読まずって人もいると思うんだけど、尿検査終わってないんだよね・・・。

リヨン市の街中ね・・・フランスでパリの次に大きな都市での出来事・・・。

—————————

以下、参照記事まんま。

Libération (AFP) – 29/02/2012

Deux techniciens exposés à un gaz radioactif

Deux techniciens de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ont été exposés à un gaz radioactif, lors d’une intervention de routine mercredi à Lyon, et ont été transférés à la centrale de Bugey (Ain) pour des tests radiologiques, a-t-on appris de la préfecture.

Mercredi peu après midi, lors d’une intervention de reprise d’ancien matériel radiologique menée par l’IRSN, «un nuage de poussière s’est dégagé et a, a priori, contaminé deux techniciens qui ne portaient pas de protection» car ils étaient «en dehors du périmètre d’action», a déclaré sur place le préfet délégué à la sécurité, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts.

L’incident s’est produit dans la cave d’un immeuble situé sur les quais du centre-ville de Lyon, dans laquelle des plaques de radium avaient été déposées par un médecin-radiologue retraité, «qui devait certainement les utiliser pour des traitements contre le cancer», a précisé le préfet délégué à la sécurité.

Durant l’intervention des secours, pendant que des pompiers en combinaison intégrale et masques à gaz et du personnel avec des gilets et brassards siglés Autorité de sûreté nucléaire (ASN) s’activaient, les habitants sont restés chez eux, parfois fenêtres ouvertes, a constaté un journaliste de l’AFP.

Résidents évacués

«Des mesures démontrent qu’il y a une contamination légère dans les parties communes de l’immeuble mais elle est limitée à l’édifice: entrée et escaliers. Il n’y a pas de risques pour la population», a poursuivi M. Cazenave-Lacrouts.

Les six résidents présents au moment de l’incident, ne pouvant emprunter ces parties communes, ont été évacués en fin d’après-midi.

«Des entreprises extérieures vont maintenant se charger de la décontamination. Pendant cette intervention, les personnes et leurs familles seront relogées par la mairie si elles le désirent», a ponctué le préfet délégué à la sécurité.

Les deux techniciens au contact du radon ont eux été transférés en début d’après-midi à la centrale nucléaire de Bugey pour y subir des examens nécessitant un matériel radiologique spécifique. Aucun résultat n’était connu dans la soirée.

«L’objectif des examens est de savoir si ces deux personnes seront contaminées juste à l’extérieur, c’est-à-dire si elles ont reçu des poussières radioactives sur la peau, ou si elles sont contaminées à l’intérieur», a expliqué Sylvain Pelleteret de l’Agence de sûreté nucléaire (ASN).

La centrale de Bugey a indiqué que les examens étaient encore en cours mercredi en fin d’après-midi.

(AFP)

http://www.liberation.fr/societe/01012393054-deux-techniciens-exposes-a-un-gaz-radioactif

Libération – 02/03/2012

Exposés à un gaz radioactif, ils n’ont pas été irradiés

Deux techniciens de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire de Lyon n’ont pas été contaminés par des émanations nocives, la semaine dernière.

Le résultat des tests médicaux passés par les deux techniciens de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) exposés mercredi à Lyon à un gaz radioactif lors d’une intervention de routine mercredi à Lyon, est négatif, a annoncé ce vendredi l’IRSN.

«L’accident n’a pas eu de conséquences sanitaires», les tests anthropogammamétriques réalisés à la centrale de Bugey (Ain) s’étant révélés «négatifs», a expliqué Jérôme Joly, directeur général adjoint de l’IRSN.

Mercredi, lors d’une intervention de reprise par l’IRSN du matériel d’un radiologue à la retraite, stocké dans une cave d’immeuble, un nuage de poussière contenant du gaz radioactif, le radon, s’était dégagé. Les deux techniciens ne portaient pas de protection, étant en dehors du périmètre d’action.

Une contamination légère avait été relevée dans les parties communes de l’immeuble, dont la décontamination s’est achevée dans la nuit de jeudi à vendredi, a précisé Jérôme Joly.

Des analyses complémentaires d’urines sont encore en cours. Les résultats ne seront connus que dans plusieurs semaines.

(AFP)

http://www.liberation.fr/societe/01012393519-exposes-a-un-gaz-radioactif-ils-n-ont-pas-ete-irradies

Lyon Mag – 29/02/2012

Accident radioactif mercredi Quai Claude Bernard à Lyon

Les pompiers en intervention au 11 Quai Claude Bernard – Photo Lyonmag.com

Deux agents de l’Autorité de Sûreté Nucléaire ont été exposés au radon, un gaz naturel radioactif, lors d’une intervention chez un ancien radiologue dans le 7e arrondissement de Lyon.

Selon nos informations, quatre agents intervenaient depuis le début de la matinée dans le sous-sol d’un immeuble situé au numéro 11 du Quai Claude Bernard, juste en face de la piscine du Rhône. L’incident serait intervenu mercredi vers 13h15, alors que les deux hommes de l’ASN travaillaient sur du matériel d’un ancien médecin en radiologie. Pour une raison encore indéterminée, une mallette serait tombée et se serait cassée. Du radon, un gaz lourd, qui se trouve naturellement dans la nature et qui est hautement radioactif, se serait échappé, se projetant sur les deux hommes. Les deux agents en question n’avaient pas de combinaisons. Arrivés rapidement sur les lieux (moins d’1/4 d’heure), les pompiers ont pris en charge des les deux hommes, qui ont immédiatement été transporté à la centrale nucléaire du Bugey, dans l’Ain, pour des examens et un éventuel  traitement. Selon nos premières informations, ils n’auraient pas de particules radioactives sur eux. Mais ils continuent d’être analysés. La préfecture du Rhône, en lien avec la direction régionale de l’ASN, indique qu’aucun risque de contamination n’est à craindre pour la population lyonnaise mais précise que de légères traces de contamination sont présentes dans le hall d’entrée. Pour le moment, il reste encore six habitants dans l’immeuble. Ils attendraient d’être délogés par une échelle. Les pompiers spécialisés en intervention radiologique et chimique sont sur place. Le Quai Claude Bernard est d’ailleurs partiellement réduit, à hauteur de la Rue Chevreul. Les habitants du 11 quai Claude Bernard seront relogés par la mairie. En attendant, une entreprise spécialisée devrait procéder à des opérations de décontamination.

http://www.lyonmag.com/article/36904/accident-radioactif-mercredi-quai-claude-bernard-a-lyon

ledauphine.com – 29/02/2012

Deux ingénieurs peut-être contaminés par un gaz radioactif

Photo AFP

Deux ingénieurs de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) ont été exposés au radon, un gaz radioactif, lors d’une intervention de routine ce mercredi à Lyon. Ils doivent être soumis à des tests sur leur éventuelle contamination.

Lors d’une intervention de reprise d’ancien matériel radiologique dans la cave d’un radiologue à la retraite, à des fins de destruction, deux des “quatre ingénieurs présents sur place ont été en contact avec le radon, un gaz radioactif”, a expliqué la préfecture.

Vêtus de combinaisons et de masques lors de leur intervention, les agents irradiés ont été transportés pour des examens à la centrale nucléaire de Bugey, dans l’Ain.

Aucune contamination n’a été relevée dans l’immeuble, à part dans la cave et l’entrée, où des tests étaient menés en sous-sol, a précisé la préfecture. Les pompiers étaient toujours sur place en fin d’après-midi.

http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/02/29/deux-ingenieurs-peut-etre-contamines-par-un-gaz-radioactif

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: