原発マキャヴェリズム – Nucléaire Machiavélique

チェルノブイリ原発事故後、フランスでは、殆ど大事な発言権があったのは、当時の放射線防護中央局・局長、ピエール・ペルラン(Pierre Pellerin)だった。

そんなペルランは、テレビに出て、「フランスは心配ない、一般の人々の健康への影響はない、むしろ、そういった情報はパニックを起こすだけである。」など発言をし、そんな彼の言葉を信じた人々は多かった。

その後、多くの甲状腺疾患の急激上昇があったことで、多くのフランス人も知るのが、フランス南のコルシカ島なんだよね、以前書いた通りさ。→ チェルノブイリ原発事故から25年、今も続く闘い

そして昨日7日、「チェルノブイリ原発事故過小評価の罪」で裁判にかけられていたペルランに、再裁判結果が言い渡され、ペルランの申し出た「公訴棄却」は認められ、ハッキリと「チェルノブイリ原発事故による、放射能雲と健康被害の因果関係は見られない。キリッ☆」っという「結果」が出た。

コルシカ島の人々をはじめ、甲状腺がんに悩まされている人々、白血病の人々、多くの人々が、数年もかけて闘い続けてきた中、結果的に、彼らは、どん底に落とされた。

今朝、「コルシカの朝.com」(corsematin.com)というネットニュースサイトに、大きな記事があった。

● コルシカ島にとって初めての内分泌学専門のジョン・シャール・ヴルティニ医師は、コルシカ島の唯一の内分泌学専門医であり、唯一1986年以前のコルシカ島民の健康状況を物語っている資料を持っている。

● これらの資料から出された研究結果は、確実に人間の健康状態に影響を与えたもので、甲状腺疾患の急激上昇がみられたことを証明している。各種資料において、ソノ影響確立は44%から100%という。

こんな状況のコルシカ島の人々にとっては、9月7日は、待ちに待った日だったのが・・・こんな「結果」が出て、しかも福島第一原発の収束が未だたってないという、この状況下で下された「結果」は非常に、悲しく、苦くて、悔しくて、侮辱された気持ちで一杯になり、「裏切り」そのものでしかない。

そして、「コルシカの朝」ニュースは、こんな言葉から始まる。

「原発を語るにあたって、もはや民主主義というのはあるのか?」・・・と。

記事の最後の方にあった、ションタル・ロワー(Chantal L’Hoir)さんの言葉が、心に響いたよ。

ロワーさんは、1999年に立ち上がった、フランスの甲状腺疾患者たちが集まる団体の代表者。

このアソシエーションのメンバーは5000人いて、その内の200人はコルシカ島の人々なんだって。

ロワーさんの、「とにかく、このマキャヴェリズム(目的の為には手段を選ばない)構造を何とか変えなきゃいけない。」、「とにかく私たちは怒りで一杯です、ですが、未だ出来ることはあって、甲状腺がんと闘う本人たち、そして、その家族に、今度の大統領選挙にシッカリと投票することを呼びかける必要があります。」、「また、この残念な裁判の結果は、私達の子供たちに、しっかりと市民としての意識を持って目覚めていかなきゃいけないと学ぶ機会にしていかなくてはなりません。」、「たとえ、政治家達が経済活動のマリオネット・操り人形だとしても、私たちは決してあきらめない、泣き寝入りなんかしないと、しっかり抗議行動を起こしていきます。」っとの言葉が、心に響いた。

で、この記事の最後の方に、ロワーさんは、コルシカ島の人々で立ち上がり、今回下された、ペルランへの「公訴棄却」成立に、更なる抗議申し立てをして訴えて行くとあった。

だから、闘いは続くよ、まだまだぁぁああああっ!!!!!!!!!!!!!!

以下、「コルシカの朝」ニュースの記事、載せておくわ。

じゃぁぁああああああねっ☆

—————————————–

Corsematin.com – Publié le jeudi 08 septembre 2011

Tchernobyl : un non-lieu, un tollé, des victimes anéanties mais le combat continue

Cette carte indique, en rouge, les zones les plus touchées par le passage du nuage radioactif. La Corse, comme on le voit, fait partie des régions qui ont été particulièrement exposées.

Y a-t-il encore une démocratie dans le cadre du nucléaire ? C’est la question que l’on peut poser. Que l’on doit poser aujourd’hui. En mettant un point final à l’enquête ouverte en 2001 sur l’impact du nuage dans l’Hexagone, la cour d’appel de Paris a anéanti tout espoir de justice pour les victimes. Leur renvoyant en miroir leur souffrance, leur parcours du combattant. Leur goitre dans la glace brisée. Leur cancer comme un tribut. Juste un tribut, sur l’air d’un refrain usé, mais usité dans ce genre de scandale, celui de la faute à pas de chance.

La décision de justice a donc suivi la demande du ministère public. Et même si l’on savait que la partie n’était pas gagnée d’avance, même si l’on était conscient que le plus dur restait à venir, l’arrêt rendu a fait l’effet d’une bombe. Rasant sur son passage le rêve, ténu, des patients de voir un jour éclater la vérité. Cette vérité que l’on n’a pas jugé bon de dire. De reconnaître. Car il aurait fallu avouer les mensonges et les tricheries, les absurdités et les contre-vérités. Il aurait fallu aussi tout reprendre à zéro après le rapport des experts Mouthon et Bras apportant la preuve formelle des conséquences du nuage radioactif sur la santé des insulaires.

Hier, ils étaient nombreux à ne pas vouloir se taire. Nombreux à dire que le combat allait continuer. Coûte que coûte. Ils témoignent ici.

Imaginer le pire

À commencer par le Dr Denis Fauconnier, qui, le premier en Corse, avait pointé du doigt les conséquences de la catastrophe sur la population corse. Le premier qui allait oser imaginer le pire. Il ne s’était pas trompé. Sur son site – nuage-radioactif.com – le généraliste fait méthodiquement le point sur Tchernobyl et ses retombées. Joint en Balagne, Denis Fauconnier criait, hier, son indignation : « Nous sommes en présence, dans cette affaire, de preuves irréfutables. Attestant d’une augmentation de 117% de la proportion des consultations pour des pathologies thyroïdiennes, après 1986, en Corse, et par rapport aux autres maladies endocriniennes. L’arrêt de la cour d’appel de Paris constitue, en lui-même, un scandale. L’instruction n’a pas répondu aux interrogations, n’est pas allée au fond des choses. C’est pourquoi la commission Tchernobyl de l’assemblée de Corse qui doit évaluer, par une étude épidémiologique, l’impact sanitaire des retombées sur l’île, est extrêmement importante. Car elle va confirmer l’erreur judiciaire.Il faut que cette étude aille au bout, les enseignements que l’on pourrait en tirer seraient indéniablement profitables. C’est un élément fondamental pour l’avenir et pour une reconnaissance des victimes. Cette commission va peser au niveau de la communauté internationale. Aujourd’hui, on essaie d’enterrer un dossier qui est devenu une affaire d’État. Avec un lobby nucléaire tellement puissant que l’on a masqué les choses. Et que dire de tous ces professeurs de médecine nucléaire qui ont vu défiler nombre de malades corses et qui se sont tus ! ».

Système machiavélique

De la Balagne à Toulouse, une femme pour faire le lien. Elle s’appelle Chantal L’Hoir. Elle est la présidente-fondatrice de l’association française des malades de la thyroïde – créée en 1999 – qui compte 5 000 membres. Dont 200 adhérents corses. Elle nous accorde, chaleureusement, un moment, après le service. Elle est restauratrice. « Nous savions que cela serait difficile d’obtenir gain de cause. Dès lors où l’on s’attaque à la dangerosité des centrales. La décision de la cour d’appel de Paris démontre bien que l’on est dans un système machiavélique. Pour arriver au récent rapport sur la Corse, il aura fallu en passer par un expert qui a tenté d’effacer des documents. Aujourd’hui, au-delà de la colère qui est la nôtre, nous appelons les victimes et les familles à un vote sanction pour la présidentielle. Il faut que ce procès serve à nos enfants, qu’il y ait un réveil citoyen. L’an prochain, en solidarité pour les malades insulaires, nous tiendrons notre assemblée générale dans l’île. Dites aux Corses qu’on ne s’arrêtera pas là, même si la politique devient la marionnette du pouvoir économique ».

L’association qui regroupe les victimes va se pourvoir en cassation contre cet arrêt pour avoir épuisé toutes les voies de recours. C’est ce qu’a indiqué hier Bernard Fau, l’avocat des parties civiles, après cette décision qui, dit-il « laisse un goût amer ».

D’autant plus choquant concernant la Corse

Un arrêt qui n’a pas fini de faire couler de l’encre. « Ce qui est stupéfiant, analyse Me Thierry Billet, l’avocat de la Criirad* depuis son cabinet installé à Annecy, c’est que la décision reprend la thèse négationniste du professeur Pellerin pour argent comptant. Sans aucune discussion sur les arguments que nous avons développés devant la cour concernant le traficotage des cartes. Le dossier est enterré et cela renvoie à une posture de la chambre de l’instruction de Paris qui argue que ce genre de dossiers n’a rien à faire là. Qu’il est préférable que les victimes aillent devant le juge civil pour demander une indemnisation. Nous allons, nous aussi, nous pourvoir en cassation. Concernant la Corse, la décision est d’autant plus choquante que nous avions demandé de poursuivre l’information judiciaire au moins pour l’île. Cela nous a été clairement refusé. Du même coup, le travail effectué par la CTC ne pourra plus être versé au débat d’instruction ».
Hier matin, à 9 heures, avant même la fin de l’enquête, la cour d’appel de Paris a tranché.
En se retranchant.
Derrière la raison d’État.

* Criirad : commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité

http://www.corsematin.com/article/tchernobyl-un-non-lieu-un-tolle-des-victimes-aneanties-mais-le-combat-continue

————————————–

これは、フランスのテレビ France 3 Corse Via Stelle で放映された、コルシカ島に注目が当てられた、チェルノブイリ原発事故による放射能雲の影響についてのドキュメンタリー、「コルシカ島 : 放射能汚染された嘘」だよ。

しょっぱな数分ぐら、ほら、チェルノブイリ原発事故後数日後にテレビに出て、「いやいや心配無用、大丈夫、パニックになったらあかん。」ゆうとる、ペルランが出てきてるね。

Advertisements

One response to “原発マキャヴェリズム – Nucléaire Machiavélique

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: